Artistes Variés – Résurrection!

Ma copine a été déstabilisée par la compilation Résurrection!. « C’est weird cette toune-là, c’est quasiment creepy ». Nous n’avons pas la même vision de la pop culture religieuse. « Ben voyons chérie, c’est René Angélil qui chante cette toune-là! C’est pas creepy pantoute! » Blâmons ce différend sur mon lien patrimonial avec le Québec liturgique, auquel j’ai déjà été exposé. Jacques Michel chante Dieu ne se mange plus, mais le créateur se consomme, entre autres par le moyen du rock chrétien, Alléluia.

Résurrection! est une collection de 18 titres issus des messes à gogo des années 1964 à 1978. Ici l’intention n’est pas liturgique, elle est musicale et historique. L’initiative du blogueur Sébastien Desrosiers et du label Mucho Gusto Records s’inscrit parfaitement dans les projets des deux intervenants : mettre en vedette de la musique sur le point d’être oubliée. Ici, ça se traduit par un panorama accompli du rock chrétien à l’intérieur d’un contexte pop.

Pas de grands sermons; Soeur Charlotte et Père Hervé livrent un Pogne pas les nerfs rockabilly et ludique. L’Alléluia de Pierre Label et René Angélil n’a rien à voir avec celui de Cohen, se rapprochant même de la critique sociale. « Québécois? Mon fils, tu es québécois? Ah, tu as vraiment trop souffert. Y’a toujours de la place au paradis pour un québécois ».

Jeunesse d’aujourd’hui, chanson pop rock aux aspirations anglo-saxonne. Michel Conte, Steve Fiset et Jacques Michel. Le propos religieux se fond à l’arrière-plan lors de l’écoute de Dieu ne se mange plus, superbe chanson rock bien rodée avec son gros riff de guitare. Tout pour le rock.

On entre en terrain inconnu avec Yvon Hubert, le prêtre qui a célébré la messe à l’oratoire avec Offenbach. « Coupe tes longs cheveux et jette-les aux poubelles ». C’est tight, la musique est bonne, ça marche. Les Soeurs Messagères, de Sudbury roulent leur R et chantent et dansent derrière une trame rock’n’roll. Sympathique.

Belle anthologie. Soulignons le superbe travail de recherche de Sébastien Desrosiers. Derrière ses airs insolites, Résurrection! est un superbe portrait historique et sociologique d’une thématique d’une époque de la chanson francophone. Tous à la salle paroissiale.

Mucho Gusto Records : http://www.muchogustorecords.com/
Patrimoine PQ, le blog de Sébastien Desrosiers : http://patrimoinepq.blogspot.ca

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s