Keith Kouna – Du plaisir et des bombes

Keith Kouna entre parmi les grands de la chanson francophone avec Du plaisir et des bombes, son deuxième disque solo. Pour comprendre sa plume et son univers, il faut réécouter les albums de son ancien groupe, Les Goules. La troupe punk théâtrale weird a sa place au panthéon du rock alternatif, même si elle fut sous-évaluée. Cette formation aux influences shock rock de Québec tirait sa révérence en 2007, laissant une imposante discographie de trois albums, dont le tordu Memories, avec ses bombes rock Vendeur et Montagne. Toutefois, cela est complémentaire aux deux disques solos de Kouna.

Du plaisir et des bombes est une oeuvre complexe, où la folie créative de Kouna sert parfaitement son propos, comme avec l’urgence punk de Tic Tac. Cette énergie primaire est également présente à l’intérieure de l’autodérision introspective de Pas de panique, où il frappe sur l’industrie musicale. « Sinon j’fais une sortie publique et un petit scandale quand les radios boudent ma shit ». Les textes de Keith Kouna décapent. L’interprétation nerveuse et le fond rock de Du plaisir et des bombes ne font qu’ajouter à la théâtralité psychotique du personnage.

Puis, on quitte son terrain de jeu punk. Kouna utilise sa plume imagée pour meubler des arrangements sobres, construits autour d’un piano ou d’une guitare acoustique. Napalm est une brillante chanson où les mots sont évocateurs, colorés et mémorables, comme avec « la vague en épave, dans le théâtre qui flambe ». On retient également la puissante Batiscan, hommage vulnérable et bouleversant, sans filtres, au père de Kouna. En guise de fermeture, Paradis est une progression poignante et épique, où chaque mot est un coup trouble qui dévoile toute la profondeur de l’aspect littéraire des onze pièces. « Les poètes sont des cons, moi je n’appartiens à rien ».

Keith Kouna est un auteur-compositeur exceptionnel. Ses textes viennent nous chercher directement, particulièrement dans les nombreux constats de ce deuxième disque. Ici, le plaisir, c’est le caractère brut du rock. Les bombes, ce sont les affirmations honnêtes des textes de l’album. Sans hésitation, un des meilleurs disques francophones des dernières années.

Site officiel : http://keithkouna.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s