English Words – Red Potion

English Words détonne dans la fertile scène pop de l’Île-du-Prince-Édouard. Loin du rock rétro et garage de leurs collègues, ce quintette a choisi le new wave et les boîtes à rythmes comme armes de prédilections. Red Potion, leur premier album, témoigne de toute la volonté du groupe de faire les choses autrement.

C’est qu’il y a quelques années, le noyau d’English Words menait une belle carrière en tant que Smothered in Hugs. Après le lancement d’un disque, The Healing Power Of Injury, la formation a subi plusieurs changements pour refaire surface sous un nouveau nom et une toute nouvelle approche, que l’on découvre avec l’arrivée en magasin de Red Potion, le 18 septembre.

Le virage est salutaire. Ce disque est une belle collection de synthétiseurs froids et d’arrière-pensées post-punk. Red Potion gagne en authenticité avec l’utilisation des boîtes à rythmes qui jouent le rôle d’instrument live et non de percussion répétitive. Dans ses moments forts, le disque inspire ses images, grâce à sa poésie romantique nocturne et à la maîtrise impressionnante de l’univers new wave. Si le contexte demeure pop, English Words y ajoute des nuances synthpop (People I Love), britpop (Pay To Play) et punk (Jessica). Go To Bed aurait très bien pu être une power ballad des années 80, sans pour autant être périmée.

Le groupe ne se cache pas derrière une livraison monotone. Red Potion bénéficie des couleurs des arrangements, de l’espace offert par les guitares et les synthétiseurs et d’une rupture intéressante entre les couplets et les refrains, qui jouent ainsi pleinement leur rôle d’hameçon pop. English Words préfère les constats, la puissance et la concision lorsque vient le temps d’amener les dix chansons à leur point d’orgue. Sage décision : on garde en tête de Can’t play if you don’t pay de Pay To Play ou le What is it that you really want from me? de Devil Under The Bed.

English Words ne passe pas près de faire dans la caricature new wave ou post-punk. Red Potion répond aux attentes, malgré quelques longueurs dans les ponts et les couplets. Il est surtout étonnant de constater à quel point le groupe s’est approprié ses influences pour définir un son distinct.

Site officiel : http://www.englishwordsband.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s