Graydon James & The Young Novelists – In The Year You Were Born

L’an dernier, le groupe ontarien Graydon James & The Young Novelists débarquait par surprise dans ma liste d’écoute avec un disque enregistré en concert au Dublin St Church de Guelph. Leur folk canadiana ressortait pleinement en spectacle et mettait en vitrine les nombreuses qualités du groupe étant donné cette chimie unique en spectacle.

J’ai pu en témoigner récemment lors du dernier arrêt de leur tournée des maritimes, grâce à cette bande sonore faite sur mesure pour mettre fin à l’été. Il faut préciser que Graydon James et ses jeunes romanciers rentrent parfaitement dans la catégorie du bien bon monde, avec le coeur à la bonne place. Le sympathique groupe d’amis a avant tout bien du plaisir à jouer sur scène ensemble, qu’importe le contexte. Vous voyez le genre?

L’occasion était idéale pour découvrir les chansons de leur nouvel album, In The Year You Were Born. C’est donc la tête pleine de mélodies et le pied qui tape toujours au rythme du groupe que je suis plongé dans l’écoute du disque. Difficile de ne pas résister aux nombreux mérites des douze chansonsLes arrangements sont bien dosés, les mélodies sont accrocheuses et Graydon James possède une superbe plume qu’il met en vedette grâce à de multiples comparaisons et métaphores afin de brillamment illustrer les musiques. Malgré tout l’aspect introspectif de ses textes, il se fait invitant. À preuve, les accords des chansons sont inclus dans le livret.

Les Young Novelists s’inspirent de toutes les parcelles du courant roots pour se l’approprier, sans sacrifier la saveur unique au groupe, rappelant au passage une version plus enjouée d’Harrison ou Plaskett. La bande des six propose un produit bien peaufiné, entre la sudiste I Was A Young Man’s Son et l’hymne rock The Way It Was. Mentionnons l’excellent travail au niveau des harmonies vocales et des constructions mélodiques. L’alternance entre la présence de James et de sa compagne, Laura Spink, ne fait qu’ajouter une tout autre dimension, dont l’intention se rapproche du folk des années 1960.

In The Year You Were Born est une solide collection de douze chansons qui viennent tous nous chercher à l’écoute. Graydon James & The Young Novelists y ont su transposer leur esprit familial propre à leurs spectacles, pour notre plus grand plaisir. Au niveau de la musique roots aux influences rock, qui dit mieux? D’ici le prochain concert, je vais fredonner In Your Defence. Un bien bon groupe qui fait de la très bonne musique.

Site officiel : http://www.theyoungnovelists.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s