The Snips – Highs of Low

À une époque, lointaine, mais pas tant que ça, j’aimais bien Ceremonial Snips, un groupe originaire de Welland en Ontario qui fusionnait les cuivres du ska aux guitares du rock lourd et rythmes du punk à roulettes. Il faut croire que je n’étais pas le seul : je me suis aperçu que ma copie de leur album Check Your Audio, paru sur l’étiquette montréalaise Union Label Group est disparue de ma collection de disques en rédigeant ce texte, signe que ce long-play est toujours écouté régulièrement quelque part et c’est tant mieux ainsi. Donnez au suivant, passez go et réclamez un nouvel album.

Après quelques changements de personnel, Ceremonial Snips a laissé tombé le cérémoniel pour refaire surface en tant que The Snips, délaissant la third wave pour un son plus léché, un peu plus pop. Le 14 août dernier, le groupe lançait un nouvel album, Highs of Low, en téléchargement payant, gratuit ou à contribution volontaire.

Pour les amateurs de Ceremonial Snips, Highs of Low peut sembler à des années-lumière de Check Your Audio. En fait, il faut aborder cet album comme étant celui d’un tout nouveau groupe. L’approche des guitares est semblable, mais The Snips a mis les cuivres et les blast beats de côté, au profit d’un rock mélodique à l’énergie punk, comme mis en vitrine sur la pièce d’ouverture, Meeting Place. La vraie surprise provient plutôt des chansons suivantes où The Snips livre un son semblable au Sink or Swim de The Gaslight Anthem (Lines, Blood Maps). On aime.

Highs of Low réussit à se distinguer quand The Snips quitte son terrain de jeu punk pour s’amuser instinctivement dans le rock roots. On retient particulièrement l’efficacité des deux dernières pièces. Times aurait très bien pu se retrouver sur le Marriage de leurs compatriotes locaux Attack in Black. En fermeture, le groupe propose O’Brother, une ballade aux accents folk et country avant de progressivement ramener les guitares saturées une dernière fois.

Malgré quelques longueurs, il faut surtout garder les refrains en tête et se laisser porter par les mélodies, omniprésentes sur Highs of Low. On retient particulièrement le naturel de The Snips lorsque vient le temps de naviguer en terrain post Boss. À votre place, je téléchargerais Times et je l’ajouterais dans votre liste d’écoute du vendredi soir. Pas mal bon ces cisailles.

Site officiel: http://thesnips.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s