Yellowteeth – Gets in Car

Yellowteeth est ma découverte musicale préférée de l’année. On aurait pu m’accuser de faire dans la surenchère avant la dernière édition du Sappyfest. Toutefois, après leur concert lors du festival, dans la Legion de Sackville, le groupe est devenu rapidement les hometown heroes de la fin de semaine. La pièce Without a Groan avait retenu mon attention dans le sampler de l’événement, ce qui m’a permis de livrer plusieurs ‘Told you so à gauche et à droite.

Faut dire que Yellowteeth jouait à la maison, devant une salle pleine, à la recherche de punk rock, après avoir pris part à un vol plané collectif grâce à YAMANTAKA // SONIC TITAN. Bref, la bière était bonne et le band donnait un cours de rock sans compromis, fusibles qui sautent et plafond démoli en guise de victimes collatérales de l’intensité du spectacle. Comme dirait l’autre, everything for the rock music. Mettons. Yellowteeth a laissé une solide impression sur les festivaliers. S’il faudra attendre avant de les revoir en concert, leur premier maxi, Gets in Car, s’avère être une aussi belle révélation.

La pièce d’ouverture, Without a Groan, donne le ton au EP avec son introduction lourde et libre de toutes contraintes, avant de nous faire entonner en choeur Dreamweaver. C’est fait, on est captivé pour les quatre pièces suivantes. C’est heavy à souhait, parfois sale et plein de solos mémorables, gracieuseté de la guitariste de la formation, Josée Caron.

Temporary Father laisse entrevoir des accents plus pop, comme si The Weakerthans et Pavement écoutaient du Motörhead sur une route de campagne, à toute vitesse. Yellowteeth sort ses influences stoner et sludge sur Junior Varsity, sans pour autant étirer la sauce inutilement. On retient non seulement le travail des guitares, mais aussi toute la lourdeur du groupe, à chaque coup de grosse caisse et de la basse massive, bien saturée. Le quatuor se lance à l’assaut d’une composition instrumentale plus ambitieuse et d’une finale quasi trash metal, où la guitariste intimide tous les shredders de la terre.

Gets in Car joue son rôle de carte de visite; j’attends impatiemment la suite des choses pour Yellowteeth. Le quatuor est mon nouveau groupe néo-brunswickois préféré. Leur punk saturé et mélodique fait partie de ce qui se fait de mieux dans une province qui a grandement besoin de ce genre de groupe.

Page Bandcamp : http://yellow-teeth.bandcamp.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s