Les Surveillantes: à la recherche de la racine carrée de la chanson francophone

Quatuor devenu trio, Les Surveillantes sont sans hésitation les porte-étendards de la nouvelle chanson franco-manitobaine. Il ne faut pas s’étonner de retrouver autant de confiance chez ce groupe, dont la moitié est issue de Kraink, formation rock qui a laissée sa marque au pays au courant des années 2000.

À lire sur Francopresse.ca

Publié le mardi 26 juin 2012

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s