[CONCERT] ECMA: Ben Caplan, The Backyard Devils, Long Distance Runners..

Ben Caplan — Photo : 500khz

Ben Caplan. Retenez ce nom. Non seulement le type possède le titre de la plus belle barbe de tous les temps, mais il est sur une bonne lancée depuis la sortie de « In the Time of Great Remembering », son premier album. C’est en format acoustique sur la scène du lobby de l’hôtel que j’ai pu finalement le voir en spectacle. Bonne présence, bonnes chansons, bonnes paroles, Caplan soulève les foules avec sa voix rauque et lourde, lui donnant des airs de Tom Waits.

Banded Stilts — Photo : 500khz

Originaire de Terre-Neuve, Banded Stilts livrait son folk sur la scène du Breakout Stage. Les chansons du groupe sont bien aérées, même si les membres n’ont pas été en mesure de se distinguer de la panoplie d’artistes donnant dans les musiques roots à Moncton au courant de la fin de semaine.

Mo Kenny — Photo : 500khz

Belle découverte de cette vitrine, Mo Kenney, de la région d’Halifax, respirait le bonheur. Si elle ne sort pas nécessairement du canevas songwriter omniprésent aux ECMAs, elle écrit de superbes bonnes pièces, mise en valeur par sa présence invitante. Très bonne voix et beaucoup d’assurance par dessus d’excellents textes.

The Backyard Devils — Photo : 500khz

Le premier disque des Backyard Devils s’est retrouvé parmi mes dix albums préférés de 2011. Force est d’admettre que leur musique prend tout son sens sur scène. Bluegrass rythmé avec intentions rock, le groupe ne perd pas pour autant le côté roots du genre. Musicalement impeccable, The Backyard Devils a également très bien réussi sa reprise de Tom Waits, « Jesus Gonna Be Here ». Bénéficiant de l’énergie d’une des meilleures foules de la fin de semaine, la formation a bien saisi l’occasion présentée par une telle vitrine.

Long Distance Runners font dans le rock, un peu blues, un peu jangly à la Sloan. Quelques chansons furent nécessaires avant de comprendre où voulait en venir le groupe. Heureusement, la progression nerveuse de leur dernière chanson rachetait cette performance.

The Motorleague — Photo : 500khz

Lors d’un des nombreux NoCases entourant l’événement, The Motorleague se produisait en format acoustique dans un sports bar du centre-ville. Présentant des nouvelles chansons, la sobriété du contexte fonctionnait bien, le groupe ayant bien retravaillé les pièces afin qu’elles trouvent un autre souffle, à l’extérieur des guitares électriques.

Originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, Jordan Cameron était de passage sur la scène du Atlantic MIA Bash, une soirée réunissant quatorze artistes. Belle utilisation de loops de Ukulélé et de voix, agencée par un peu de distorsion. J’aimerais bien le voir dans un autre contexte, sa musique et son ingéniosité ayant un caractère intime, difficile à recréer dans la salle festive.

Penny Blacks — Photo : 500khz

Ma dernière rencontre avec les Penny Blacks remonte à l’automne 2009. J’avais particulièrement hâte de voir l’évolution du groupe, surtout avec l’arrivée d’un premier album complet, « Harbour », l’automne dernier. Le temps d’attraper quelques chansons, le groupe fut convaincant. Pas de détours, que des bonnes chansons interprétées par des musiciens qui ont véritablement du plaisir à jouer ensemble.

Penny Blacks — Photo : 500khz

C’est pourquoi après leur vitrine, les Penny Blacks ont ramassé quelques percussions et guitares afin de s’improviser une vitrine, près du café de l’hôtel. Ce fut un moment mémorable de mon week-end; les chansons du groupe fonctionnaient très bien en format intime et on ne pouvait que sourire devant cette initiative habile et sympathique.

Kevin McIntyre — Photo : 500khz

Bon début de performance pour Kevin McIntyre qui présentait des pièces de son deuxième album, « Dragon Mécanique ». Plus rock sur scène et dans sa dynamique, on sent désormais une ligne directrice dans son matériel. Bien aimé le synthétiseur Moog qui donne plus de profondeur aux chansons. Dommage qu’une corde de guitare brisée a ralenti l’élan de cette vitrine.

Je ne suis pas le plus grand amateur de la pop-bonbon-sympa-en couleur de Two Hours Traffic. J’ai eu le temps d’attraper quelques chansons du groupe avant de conclure ma soirée. Force est d’admettre que la formation de l’Île-du-Prince-Édouard est bien plus intéressante sur scène que sur disque, sans que ce soit assez pour me garder intéressé.

Ben Caplan : http://bencaplan.ca/
Banded Stilts : http://bandedstilts.bandcamp.com/
Mo Kenney : http://mokenney.com/
The Backyard Devils : http://www.reverbnation.com/thebackyarddevils
Long Distance Runners : http://www.thelongdistancerunners.com/
The Motorleague : http://www.themotorleague.ca/
Jordan Cameron : http://www.jordancameronmusic.com/
Penny Blacks : http://pennyblacks.ca/
Kevin McIntyre : http://www.kevinmcintyre.ca/
Two Hours Traffic : http://twohourstraffic.com

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s