Avec pas d’casque – Astronomie

Qu’on se le tienne pour dit. La radio étudiante d’une école secondaire en région ne vise probablement pas un public curieux face aux nouveautés musicales. En milieu minoritaire, lorsque le responsable de la radio étudiante est un artisan des ondes hertziennes depuis déjà quelques années et que ce type passe ses journées à fouiller pour trouver « le plus meilleur nouveau band », il faut évidemment s’attendre à sortir du moule Top 40/Classic Rock.De fait, le premier démo du groupe montréalais Avec pas d’casque n’a pas été très bien accueilli, mais ça, c’est leur perte. Huit ans plus tard, j’ai eu raison d’imposer le folk country lo-fi de la formation. « Astronomie », le troisième album complet d’Avec pas d’casque est un bijou en matière de chanson francophone.

Bel exercice de style, Avec pas d’casque a nettoyé l’aspect « broche à foin » de son disque. Ainsi les arrangements sont mieux amenés, la qualité de l’enregistrement est plus propre, sans rien enlever à l’authenticité de Stéphane Lafleur et sa bande. Belles mélodies minimalistes, meublées par quelques accords de guitares, une batterie dont la prise de son fut réduite au strict minimum, de la guitare slide mélancolique. Cette épuration est nécessaire étant donné le caractère écrit de l’oeuvre d’Avec pas d’casque. La décision de peaufiner un peu plus « Astronomie » permet à Lafleur de livrer sa meilleure interprétation en carrière, donnant un peu plus de crédibilité et de silhouette au propos des Montréalais.

Avant tout, « Astronomie » touche par sa simplicité et sa sincérité. À la fin de l’écoute, notre tête est habitée par cette poésie brillamment imagée et par des citations qui portent tout le poids des états d’âme de Stéphane Lafleur. « J’ai la patience d’une file d’attente », « J’en ai mangé des paysages, longs comme des trains de marchandises », « Le droit chemin est hors d’usage, Et son détour est dans la brume ». Chaque mot est bien placé, nous laissant seul avec Lafleur, un brin bavard, mais à son meilleur. « Astronomie » est de loin mon disque francophone préféré jusqu’à présent en 2012. Avec sobriété et naïveté, Avec pas d’casque est universel, malgré le régionalisme de l’album.

Site officiel : http://avecpasdcasque.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s