Pierre Fortin – Mécanique d’hiver

On connaissait surtout Pierre Fortin pour son travail de batteur (Galaxie, Dales Hawerchuck). La parution de « Mécanique d’hiver », son premier album solo, ne devrait pas vous surprendre plus qu’il le faut. Peu après le passage au nouveau millénaire, Fortin a troqué les baguettes pour le rôle de frontman au sein du groupe Les Frères Cheminaud. Leur premier album, « L’jour pis la nuite », est un très bon produit alt-country, en plein dans le mouvement Bleuet-core des dernières années. Sur « Mécanique d’hiver », il assume pleinement ses intuitions d’auteur-compositeur-interprète.

On est pas trop déstabilisé. Le folk rock psychédélique de Fortin ne déteint pas tellement de ce à quoi ses contemporains nous ont habitués. C’est lent, planant, twangy et fuzzé. Là où il nous surprend, c’est quand il sort un crayon, pour écrire son manuscrit mécanique. Ses chansons d’amour ne possèdent pas cet aspect machinal, grâce aux couleurs régionales et saisonnières du disque. Après tout, on le sent en pleine effervescence, « Y faut qu’tu deal avec c’que t’as dans l’sang, Reste pas pogné les deux pieds dans l’ciment ». Pierre Fortin est imagé, évoquant les formules mathématiques ou le retour au bercail, backhome, avec des éléments distinctifs pour nous transporter dans son univers hivernal.

S’entourant de quelques proches collaborateurs, Pierre Fortin livre la marchandise lorsque vient le temps d’enchaîner les accords de guitare. « Mécanique d’hiver » se fait toutefois redondant; les mélodies sont verbeuses et allongées. Si ça passe quand Fortin réussit à nous captiver avec ses histoires, certaines chansons s’éternisent sans qu’on ait le sentiment d’avoir abouti à quelque chose. L’album adhère à une recette musicale qui a déjà fait ses preuves et Pierre Fortin s’en sort bien quand il ne s’éloigne pas de celle-ci. Il semble il y avoir un tout autre potentiel au niveau instrumental : « Corcoworld », est plus ambitieuse au niveau des arrangements avec ses répétitions, rappelant subtilement le post-rock, mais avec slide et banjo.

Site officiel : http://pierrefortin.mu/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s