[CONCERT] Shivering Songs – Jour 2: David Myles, Mike O’Neill, Andrew Sisk et Catherine MacLellan

Photo: 500khz

C’est sous les imposants vitraux de l’église Wilmot United que les organisateurs du festival Shivering Songs ont réuni quatre incontournables de la chanson anglophone, dans le cadre d’un cercle des auteurs-compositeurs. Ces évènements uniques donnent trop souvent dans la complaisance, ce qui n’était pas le cas cet après-midi. Faut dire que sur scène, le joyeux quatuor était présent pour le plaisir de partager avec la foule, de manière spontanée, sans prétention. Pourtant, un des artistes se taille une place parmi les têtes d’affiche folk-pop, un autre était une moitié du duo The Inbreds, le troisième se lance dans un projet solo et la quatrième possède une longue histoire d’amour avec le public canadien. David Myles, Mike O’Neill, Andrew Sisk et Catherine MacLellan ont été généreux et familiers avec le public de Fredericton.

En plus d’agir en tant que maître de cérémonie, David Myles a profité de l’occasion pour présenter quelques nouvelles chansons, empreintes de sa bonhomie et d’anecdotes sur ses inspirations. Originaire de la région et maintenant établi à Halifax, Myles fut le favori de la foule. Mike O’Neill lancera plus tard en février un troisième album solo. Sans compromis et avec authenticité, le personnage singulier a timidement raconté quelques histoires sur ses racines familiales et sa vie professionnelle de compositeur pour la télévision. Une fois la première chanson interprétée et la scène apprivoisée, il s’est permis de plonger sans pudeur.

Catherine MacLellan - Photo: 500khz

Andrew Sisk lançait un album solo il y a à peine quelques jours. Le sympathique auteur-compositeur s’est distingué avec ses histoires savoureuses, évoquant au passage une obligation d’écrire de courtes chansons et sa peur de voir son nouveau-né grandir. Catherine MacLellan fut fidèle à elle-même : charmante et brillante. Si sa sincérité peut être déroutante, on ne peut que se laisser porter par son écriture folk et précise.

Très bonne idée que d’amener l’auteur David Adam Richards sur scène pour présenter des extraits de son livre « The Friends of Meager Fortune ». Je ne suis pas convaincu de la décision de placer ce héros de la littérature canadienne en plein milieu de l’après-midi, comme si sa présence cassait le rythme imposé par les quatre auteurs-compositeurs. Malgré certaines longueurs, les invités se sont livrés à froid avec complicité. Lorsque l’on réunit cette bande enthousiaste sur une même scène, dans l’ambiance paisible de l’église Wilmot United, la pépinière d’auteurs-compositeurs de la côte Est semble fertile, invincible et humaine.

Andrew Sisk - Photo: 500khz

Shivering Songs: http://shiveringsongs.com/
David Myles: http://davidmyles.com/
Mike O’Neill: http://radio3.cbc.ca/bands/MIKE-ONEILL/
Andrew Sisk: http://andrewsisk.bandcamp.com/
Catherine Maclellan: http://www.catherinemaclellan.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s