M’Michèle – Magnolia

Il y a des choses qui ne peuvent pas aller ensemble. Des éléments qui une fois réunis deviennent de la comédie ou une révélation extraordinaire. Prenez la harpe et la musique électronique. À la base, les deux ne devraient pas au grand jamais se métisser. C’est pourtant ce que fait Marie-Michèle Beausoleil, musicienne professionnelle et harpiste, dans le cadre de son projet solo, M’Michèle. Elle s’est adjointe les services de Stéphane Leclerc, multi-instrumentiste montréalais, occupé à programmer les rythmes, les effets et les basses. M’Michèle a remporté un succès d’estime un peu partout au Québec avec sa présence remarquées à de multiples festivals. Elle présente ces jours-ci un premier album solo, "Magnolia".

Le grand danger qui guettent les musiciens qui font de la musique instrumentale, c’est de perdre le fil conducteur. Les musiques ne parlent plus d’elles-mêmes et on ne sait plus quel est l’intention derrière la chanson. M’Michèle évite tous ces pièges. Les improvisations endisquées sont éloquantes et vibrantes. L’harpe est utilisée comme un piano plutôt que comme un instrument qui assurent que des solos; elle créé autant d’ambiances que l’aspect électronique du projet. Intense et rythmée, la musique de M’Michèle est planante et visionnaire.

Ces fameux moments croqués sur le vif, regroupés en cinq morceaux, sont bien menés et se situent quelque part entre la musique électronique, le jazz lounge et la musique expérimentale. Pour savourer M’Michèle à sa juste valeur, il faut prendre le temps de se laisser emporter à travers le groove et ensuite par la harpe. Le contraire fait en sorte que nous entendons l’aspect nouvel âge en premier et cela s’apprécie moins. Quand la harpe est à l’avant-plan, devant l’électro et devant les atmosphères, "Magnolia" se fait répétitif et vide. Cet album nécessite parfois beaucoup d’attention, mais lors des moments plus électro, c’est simplement une ambiance dont on peut profiter sans trop de difficultés.

M’Michèle est envoûtante et intrigante. Elle a réussi son pari haut la main; un disque de harpe improvisée avec des intentions électroniques. Une très belle révélation.

"Magnolia", disponible en téléchargement à contribution volontaire sur Bandcamp.

Site officiel: http://www.mmichele.com/
Page Bandcamp: http://mmichele.bandcamp.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s