Les Dales Hawerchuck – Le tour du chapeau

Depuis 2005, Les Dales Hawerchuck sont connus de tous, avec leur rock alternatif brute et twangy. Le groupe hard-rock a obtenu énormément de succès avec son premier disque et surtout, le fameux extrait "Dale Hawerchuck" qui a été diffusé en rotation forte à la radio et à la télévision. Le groupe ne cesse de faire de la musique depuis et revient sous les projecteurs avec un nouveau disque, "Le tour du chapeau".

La discographie des Dales Hawerchuck ne ressemble pas à un tour du chapeau classique, mais à un tour du chapeau à la Gordie Howe. Le premier disque étant le but, le second étant une passe (en bon français: une assiste) et ce troisième disque étant le combat, car sur "Le tour chapeau", Les Dales Hawerchuck ont l’intensité d’un match de lutte.

Les Dales Hawerchuck sont plus rock et plus lourd que sur les premiers albums. Oubliez l’aspect plus festif, la formation rajoute une couche de fuzz supplémentaire sur les guitares des frères Séguin et la batterie de Pierre Fortin est encore plus pesante. Avec la réalisation d’Olivier Langevin (Galaxie), collaborateur de la première heure, la musique est toujours bien compact et en avant-plan: son travail ne cesse d’impressionner. Malgré quelques redondances parmi les chansons, les riffs de guitares restent bien condensés. Les gars savent utiliser la recette du rock et ils n’étirent pas leur présence en avantage numérique inutilement. Du côté des thèmes explorés et de l’interprétation, on sent une légère volonté de tenter de nouvelles choses sans en mettre trop.

La formule ne change pas pour Les Dales Hawerchuck, elle n’est qu’améliorée. Le groupe délaisse définitivement ses influences country et son côté twangy sauf sur le dernier morceau, "HD", un complément aux autres chansons plutôt qu’une description du disque.

De prime abord, le premier extrait, "Poches pleines d’or" ne semble pas être le meilleur choix, mais on apprivoise le groove de la chanson. Des morceaux comme "Facebook", "Poum de beu" ou la pièce d’ouverture "Rhume and coke" ont beaucoup plus d’impact. Le disque a un peu moins de potentiel radiophonique à cause de sa musique pesante et répétitive qui plaira aux amateurs de musiques lourdes.

"Le tour du chapeau" ne ré-invente rien, mais s’inscrit dans ce à quoi le groupe nous a habitué et, comble notre besoin de rock francophone. En magasin dès le 8 novembre sur l’étiquette C4.

Site officiel: http://www.lesdaleshawerchuk.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s